Mouvements choréiques

Sommaire

Le cerveau est le chef d'orchestre de l'organisme qui, en cas de lésions dans une région particulière, provoque des mouvements inhabituels, difficiles à contrôler. Découvrons-en plus sur les mouvements choréiques dans la suite de notre article.

Mouvements choréiques : caractéristiques

Spécificités

Les mouvements choréiques font partie des mouvements anormaux, qui se manifestent dans le cadre de certaines maladies. Ils sont provoqués par des contractions musculaires involontaires.

Un mouvement choréique a pour particularités :

  • de ne pas avoir de finalité précise, cependant, certains patients peuvent chercher à le dissimuler en effectuant un geste anodin ;
  • de survenir de façon brusque et inattendue ;
  • de présenter une grande amplitude et d'être rapide ;
  • d'être anarchique : il n'a pas de rythme régulier.

Les mouvements choréiques peuvent se manifester par des grimaces au niveau du visage, des mouvements de la bouche et des lèvres, des haussements d'épaules, des mouvements du cou, du tronc, des membres, une agitation des doigts...

Leur intensité

En fonction des situations, les mouvements choréiques peuvent s'atténuer ou au contraire s'exacerber :

  • Ils se calment lorsque la personne tente de les refréner (seulement pour une courte durée), en cas de mouvements mis en œuvre de façon volontaire et pendant le sommeil, période où ils disparaissent même complétement.
  • Ils s'accentuent en revanche avec la fatigue, en cas de vive émotion, lors d'efforts de réflexion ou lorsque la personne doit adopter une posture statique, qu'elle commence à marcher ou qu'elle change de position.

Causes liées aux mouvements choréiques

Les mouvements choréiques apparaissent dans le cadre des maladies appelées « chorées ». On en distingue deux grands types : les chorées d'origine génétique et les chorées liées à des facteurs extérieurs (elles sont qualifiées d'acquises).

Ce symptôme peut être atténué par la prise de certains médicaments, et notamment de tétrabénazine. Cette molécule appartient à la classe des agents de déplétion des monoamines et lutte contre l'excès de certains messagers chimiques du cerveau (dopamine, sérotonine) associés à ces mouvements. Des neuroleptiques sont également utilisés pour lutter contre les mouvements choréiques.

Chorées héréditaires en cause des mouvements choréiques

Il s'agit principalement de la chorée de Huntington. Elle provoque une dégénérescence d'une partie du cerveau, expliquant la survenue des mouvements choréiques mais également d'une altération des fonctions intellectuelles. Elle se manifeste le plus souvent entre l'âge de 30 et 50 ans et conduit au décès du patient après une vingtaine d'années d'évolution, car il n'existe pas de traitement curatif à ce jour. Cette affection est rare : elle touche environ 5 personnes sur 100 000.

Il existe également une forme héréditaire bénigne, qui apparaît le plus souvent dans l'enfance, qui se manifeste par de légers mouvements choréiques et qui n'est pas évolutive.

Zoom sur les chorées acquises

Certaines chorées surviennent à la suite d'un événement particulier, une maladie ou l'exposition à une substance toxique.

Les principales situations pouvant être à l'origine de mouvements choréiques sont :

  • les problèmes vasculaires qui affectent le cerveau : on parle alors de chorées d'origine vasculaire. Certaines apparaissent de manière brutale, elles résultent alors d'un accident cérébral vasculaire dans une région précise du cerveau, le striatum. Les chorées vasculaires chroniques surviennent de manière progressive, elles sont liées à un encrassement lent des vaisseaux sanguins qui ne peuvent plus nourrir correctement certaines zones de l'organe.
  • une infection de la sphère ORL provoquée par une bactérie, le streptocoque, peut entraîner une réaction anormale du système immunitaire dans le cadre de la chorée de Sydenham.
  • une inflammation, présente par exemple en cas de lupus systémique ou d'encéphalite d'origine virale.
  • la prise de certains médicaments, la consommation excessive d'alcool, etc.
  • le développement d'une tumeur.

Ces pros peuvent vous aider